[TEST] Choplifter HD

En 1982, la planète Geek voyait arriver Choplifter, un Shoot Them Up développé par Dan Gorlin. Sorti à l’époque sur l’Apple II, le tout premier Personnal Computer fabriqué à grande échelle, il a subi plusieurs portages et suites sur différentes consoles. La série n’a malheureusement plus été exploitée depuis 2004. C’est donc 8 ans après que inXile Entertainment, aidé par le créateur de la série en personne, nous propose un nouvel épisode nommé Choplifter HD.

 

Nom de Code : « Nostalgie »

Le but premier de cet épisode était de garder les mécanismes du jeu initial tout en y apportant quelques petits plus de par son aspect visuel. Les vieux qui ont connu l’origine du jeu en 1982 seront donc ravis de retrouver leur jeu favori. Le principe est donc toujours le même, vous incarnez un pilote d’hélicoptère qui doit parcourir les niveaux en 2D afin de sauver des civils ou soldats d’un point à un autre. Evidemment, ce n’est pas si simple car tout au long de votre progression, vous subirez les nombreux tirs ennemis qui viseront à faire échouer votre mission. C’est donc à travers des tirs d’infanterie, de DCA et delance-roquette que vous devrez slalomer afin d’accomplir votre devoir de héro. De plus, plusieurs choses sont à gérer : l’état du véhicule, la jauge d’essence, le nombre de missiles restants et selon les objectifs, différents comptes à rebours. A chaque fin de niveau, vous sera attribué une note de une à cinq étoiles qui sont définies en fonction du nombre d’ennemis tués, de la vitesse d’exécution, du nombre de civils sauvés ou tués. Du haut de ses trente niveaux, la première moitié de ceux-ci est facilement faisable au bout de deux essais tandis que la seconde moitié augmente considérablement la difficulté du titre et ce, même dans le mode de difficulté normale. Pour combler les amateurs de challenge, les développeurs ont eu la bonne idée de rajouter deux autres niveaux de difficultés qui rendent les niveaux encore plus corsés. Le titre reste un jeu trèsold school à la sauce moderne. Son aspect scoring et sa difficulté est une bonne preuve que la base vient des années 80.

 

Dernières nouvelles

Lors de chaque niveau, vous pourrez remplir un objectif secondaire qui est, la plupart du temps, de secourir des reporters égarés en plein de champ de bataille. Lorsque vous embarquez ceux-ci à bord de votre gros engin, l’interface changera quelque peu pour vous plonger au cœur d’un journal télévisé. De plus, les journalistes parleront de vous dans le reportage et ce, avec beaucoup d’humour. Malheureusement, les dialogues sont en anglais et les sous-titres sont en très petite police. Vous aurez donc plus tendance à vous concentrer sur l’action plutôt que de vous préoccuper de ce qui se dit. De plus, il n’existe aucun lien entre les dialogues dû à l’absence de scénario qui se fait très vite regretter. On aurait bien voulu une brève explication sur la carrière de notre pilote ou encore, sur notre localisation. En effet, les décors sont assez variés et plutôt jolis. Nous pouvons nous retrouver en pleine métropole, dans le désert, dans un port, etc. Un bien entraîne un mal : Contrairement aux décors très réussis, vous aurez du mal de ne pas baisser le son lorsque vous jouez. En effet, une seule musique est présente dans le jeu et elle se trouve dans les menus. Pendant vos missions, vous n’entendrez que des gens crier, des explosions et le bruit irritant par-dessus tout, le son de vos hélices. Le tout est orchestré tel une armée de poules qui caquètent.

Piloter un hélico ? Facile…

La prise en main du jeu est immédiate. L’hélicoptère se déplace simplement avec le joystick gauche, vous visez avec le joystick droit, accélérez avec n’importe quelle touche et tirez avec les gâchettes. Bref, un gameplay très classique qui vous met dans l’aventure dès le petit didacticiel. Mais n’allez pas croire que c’est si simple que ça. En effet, les nombreux tirs ennemis ainsi que les décors vous obligeront à monter et descendre en permanence. Le tout rythmé par le sauvetage des survivants qu’il faudra tenter de ne pas tuer en vous posant. Chose parfois difficile à cause d’une légère imprécision dans le déplacement du véhicule.

 

Peut-on faire du neuf avec du vieux ?

Soyons clair là-dessus, Choplifter HD est avant tout destiné aux joueurs qui sont assez nostalgiques pour vouloir rejouer à leurs anciens jeux favoris. Cette catégorie de personne devrait être assez contente de retrouver les mêmes sensations qu’autrefois mais avec un goût de neuf. Quant aux autres, ils seront un peu moins ravis de ce jeu. En effet, la recette fonctionnait très bien à l’époque car les consoles ou PC ne savaient pas faire beaucoup plus. Aujourd’hui, même s’il est techniquement très correct, il s’avère beaucoup trop répétitif. De plus, le contenu est trop faible pour attirer les foules. Ce défaut aurait pu simplement être supprimé par l’ajout d’un scénario et/ou d’un multijoueur coopératif. En bref, Choplifter HD est loin d’être un mauvais jeu mais on peut très bien passer à côté sans regrets.

Graphismes : (14/20)

Les niveaux sont très agréables à parcourir. En effet, les décors à la fois jolis et variés sont les atouts principaux du jeu. De plus, les mouvements de caméra dynamisent l’action et pousse un peu plus l’immersion. Les hélicoptères sont, eux aussi, bien modélisés malgré un aliasing un peu trop présent sur les machines.

Gameplay : (13/20)

Le Gameplay très arcade peut être résumé en 2 joysticks et quelques touches. Facile à prendre en main, il s’avère parfois imprécis ce qui vous fera perdre certains objectifs.

Bande son : (9/20)

La bande son est la bête noire du titre. Pendant le jeu, vous n’entendrez que des tirs et explosions et cela vous cassera très vite les oreilles. Au niveau de l’ambiance musicale, une seule musique est présente et se trouve dans les menus…

Qualité du remake: (12/20)

Avec les avancées techniques qui ont été réalisées depuis la sortie du titre original, un simple portage n’est pas assez pour redonner vie à Choplifter. Il est peut-être préférable de retourner sur une plus ancienne version pour réellement profiter de l’ambiance d’un oldies.

 

Si le jeu vous a convaincu, vous pouvez soutenir Gamepotes et obtenir votre exemplaire en l’achetant sur Amazon :

Partager :

Laisse un commentaire. (Reste courtois dans tes propos)

Aller à la barre d’outils