[TEST] Halo 3 ODST

Halo devait être une trilogie, mais Bungie ne voulant pas s’arrêter là travaillait sur un Add-on à Halo 3 pour faire profiter les fans d’une nouvelle expérience (esprit naif quand tu nous tiens). Le projet à grossi, grossi et encore grossi que pour finir cette extension est devenu un jeu à part entière dans la série. L’éditeur veut nous fait vivre une histoire…non plus celle d’un surhomme, mais celle d’un simple soldat de L’UNSC.

À travers cette nouvelle aventure, vous incarnerez un Rookie, Un soldat qui s’est malheureusement écrasé sur New Mombassa et qui a perdu la trace de ses coéquipiers. Pendant près de 6h où il fut resté inconscient, ses coéquipiers ont continué leur mission, c’est-à-dire retrouver une forme de vie (tell que les ingénieurs qui sont mal traités par les Convenant)…

Votre but, découvrir ce qu’il sait passé et retrouver vos coéquipiers, c’est par un système de flash-back en ramassant certains objets, trouvés par terre tell un casque, une partie d’armure ou autre, que vous revivrez la mission de vos coéquipiers perdu. Cette simple histoire nous fait vivre la guerre d’une nouvelle façon que notre Spartan n’a pas vécus et que la plupart des joueurs oublient, il y a des soldats en première ligne qui se battent aussi pour sauver la Terre.

On pourrait se poser la question, est-ce le system de flashback plait vraiment ? Sans aucune hésitation, ce nouveau système est un gros plus pour le titre. On se trouve bloqué dans la New Mombasa de nuit, et on fait ce qu’on veut ! On n’a pas un ordre particulier pour ramasser les objets ou quoique se soit, c’est une vrai force car pour une fois dans un Halo on a l’impression d’être moins soumis au script. C’est un avantage comme un inconvénient, puisqu’on peut se perdre un peu facilement dans cette ville qui faut le dire n’est pas si petite que ça ! Vous pouvez visiter la ville à votre aise trouver tout les renseignements téléphonique pour en apprendre encore plus sur l’histoire. On pourrait se laisser pensé qu’ils ont simplement remplacé les Terminaux à chercher dans Halo 3 par ces Cabines téléphonique. Mais comment les reconnaître du reste ? Bungie n’a pas fait les choses à moitié, ils ont intégré une vision nocturne au casque de notre soldat. Celui-ci peut distinguer les différents objets qui l’entourent telle que les ennemis qui seront entouré d’une aura rouge, les armes d’une aura blue, etc… En parlant des armes, on ajoute un nouveau petit Magnum et une mitraillette à la série, équipé toute deux de silencieux, leurs bruitages exceptionnels.

Comme à tous ses prédécesseurs la bande son est superbement bien aboutie, un rock explosif qui entraîne le joueur au-delà de ses limites, qui lui fait frissonner et BAM, on a la tension qui redescend pour revenir à un moment plus personnellement, plus triste … Cet envoûtement est sans aucuns doute un plus à la série. L’influence de la bande son est primordial dans ce titre, n’étant plus un Spartan, on ne peut plus vraiment rentrer dans le lard de certains ennemis. Et donc par moment on se la jouera plutôt infiltration tandis que par d’autres, séance de Gun-Fight à tirelarigot.

A plusieurs c’est mieux …

Vous pourrez dégommer du Covenant à volonté grâce à un tout nouveau mode de jeu : Le Baptême du Feu. Celui-ci met en scène des vagues d’ennemis que vous devez terrasser coûte que coûte pour pouvoir survivre…Le challenge est de faire le maximum de point possible et d’aller le plus loin que possible, la difficulté est croissante en fonction de la vague au vous êtes. Il y a une dizaine de lieux qui sont inspirés directement de la campagne, certes pas très originales mais cela reste très efficaces pour apprécier ce mode de jeu !

Vous pourrez revivre la campagne jusqu’à 4 joueurs en ligne ou en écran partagé. C’est toujours un réel plaisir de dégommer du Grunt à plusieurs. On peut évidemment se balader librement dans la ville ou simplement refaire les missions qui nous ont plu.

Mais ce n’est pas tout ! Halo 3 ODST est composé de deux CD, Le deuxième vous permettant de jouer au multijoueur d’Halo 3 incluant toutes les maps qui sont sorties depuis le début de celui-ci, ainsi que 3 maps inédites.

Pour conclure, on peut dire qu’Halo 3 ODST n’est pas comme ses prédécesseurs. En effet, c’est un aparté à l’histoire, à notre ancien héro… Ce nouvel opus, laisse une très bonne impression, la musique est excellente, les graphismes sont bien foutus et l’histoire est prenante ! Même si on n’a pas tous les atouts d’un Spartan, qu’on saute moins haut, que nous marchons moins vite, que nous tuons moins de Covenants, mais qu’au fond, un héro se trouve en chacun de nous, pas besoin d’avoir une super armure ou quoique se soit, je vous quitte sur cette excellente citation.

 » Ce sont nos actes qui détermine qui nous sommes « 

Partager :

5 pensées sur “[TEST] Halo 3 ODST

  • 19 septembre 2017 à 9 h 45 min
    Permalink

    Comme tu le sais, je n’ai pas particulièrement aimé ce Halo. Cependant, tout ce que tu racontes est totalement vrai. J’ai fait ce Halo après avoir fait Reach. Et même si ceux sortis avant sont très bien, je trouve très difficile d’y rejouer après Reach. Le gameplay de ce dernier étant beaucoup plus abouti et dynamique, les anciens semblent mous.

    Répondre
  • 19 septembre 2017 à 13 h 16 min
    Permalink

    En effet, mais je pense que c’est un pli à prendre. L’idée me trotte dans la tête de faire la masterchief collection dans l’ordre du 1 au 4. Et c’est sans appel que je sais que les déplacements de notre Chief préféré seront mou du genoux (sauf le 4). Et pourtant j’adore les Halo. Dans celui-ci j’ai particulièrement bien aimé le fait qu’on avance dans l’histoire (anecdotes diverses) au bon vouloir du joueur dans n’importe quel sens. J’ai été touché par ce qu il m’était raconté du moins c’était mon ressenti. J’aimais bien aussi les baptêmes du feu, juste épique 😀 ! Je pense que mon préféré restera le 2 pour l’histoire, puis j’hésite vraiment entre Reach et Halo 3 pour le multi, je me suis vraiment éclaté sur ces 2 jeux.

    Répondre
    • 20 septembre 2017 à 23 h 40 min
      Permalink

      Pour le multi, j’ai aussi du mal à choisir entre Reach et Halo 3. Reach car les games étaient un peu plus compétitives. Et Halo 3 parce que je me suis éclaté à faire des dizaines de maps avec l’éditeur 🙂

      Répondre
  • 21 septembre 2017 à 16 h 49 min
    Permalink

    Et pour le solo ? quel est ton Halo préféré ?

    Répondre
    • 28 septembre 2017 à 12 h 04 min
      Permalink

      Pour le solo… Je crois que c’est Halo 3. Le nombre de moments épiques est dingue. Celui qui me revient le plus vite est évidemment la fuite en warthog à la fin

      Répondre

Laisse un commentaire. (Reste courtois dans tes propos)

Aller à la barre d’outils